S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Rejoignez le Gypsy Gang et recevez des offres exclusives !
  /  Amour   /  Famille   /  J’ai 30 ans et je ne suis pas prête

J’ai 30 ans et je ne suis pas prête

Tu sais l’horloge biologique tourne, tu ne pourras pas avoir d’enfants toute ta vie.

Voilà, j’ai eu 30 ans cette année et j’étouffe. J’étouffe de toute cette pression sociale, d’entendre encore régulièrement des phrases qui m’insupportent : « et le mariage c’est pour quand ? », « tu sais l’horloge biologique tourne, tu ne pourras pas avoir d’enfants toute ta vie », « c’est pas avec toi que je vais devenir grand-mère », « tu es incapable de choisir le bon partenaire », « tu as déjà fait un investissement immobilier ? Non, parce que c’est maintenant », « tu es sûre qu’il va vouloir des enfants ? », « ne perds pas ton temps, tu seras trop vieille ensuite », « tu ne vas pas faire des enfants à 40 ans tout de même », etc.

Mais qui êtes-vous ? Oui, vous… vous qui vous permettez de déterminer l’agenda de mon existence ? Depuis quand la vie doit-elle être planifiée ? Et si, moi, à 30 ans j’avais simplement décider de quitter mon job et monter ma boite pour vivre autre chose ? Oui, j’ai dit au revoir à ma carrière bien tracée et déjà ça, ça vous a posé problème : « elle est folle, avec la conjoncture économique actuelle ce n’est pas le moment de monter sa boite », « une entreprise sur 3 meurt dans les 3 premières années », etc. Bla-bla-bla. Ah, vous nous mettez bien la pression. Pression pour qu’on vous ressemble, pression aussi peut-être parce que vous n’avez sans doute pas eu la force de suivre vos rêves ?

30-ans-pas-prete-1

JE NE SUIS PAS UNE ENTREPRISE : non, oublions les « deadlines », ne nous mettons plus en mode « projet » : comme si le monde de l’entreprise avait dangereusement pris le pas sur nos vies intimes, sur l’humain. Alors je ne vais peut-être pas respecter votre calendrier mais vous n’êtes pas mes clients.

J’ai donc l’honneur de vous annoncer qu’après des années à avoir subi vos belles paroles, je leur tourne désormais le dos.

Non je n’aurai pas d’enfants à 30 ans. D’ailleurs je n’en aurai peut-être jamais. Qui peut bien le savoir ? On ne fait pas un enfant pour plaire à belle-maman ou pour rentrer dans le timing imposé par la loi de la connerie. Non. Moi quand je ferai un enfant je veux que ce soit parce que j’en aurai infiniment envie, que je me sentirai capable de le porter, de l’élever et de le rendre heureux.

Et puis, le mariage. Parlons-en du mariage. Il faudrait donc que : parce que j’ai 30 ans, parce que voilà 2 ans que je suis en couple, que je me plie à cette tradition, là maintenant tout de suite ? Sinon quoi ? Sinon mon couple ne tient pas la route pour vous ? Eh bien encore une fois, je vous tourne le dos.

J’ai choisi aujourd’hui d’assumer : je ne suis pas prête.

Pas prête pour toutes ces choses que vous voulez m’imposer. D’ailleurs, je n’aime pas qu’on impose, je n’ai jamais aimé. Déjà petite, je ne comprenais pas pourquoi je devais me priver de mes robes printanières sous prétexte que nous étions au mois de novembre. Je les aimais mes imprimés floraux qui donnaient du baume au cœur et ce, même si ce n’était pas la saison.

J’aime choisir, j’aime décider. J’aime prendre les chemins dont les autres ont peur même si parfois ils me terrorisent aussi. J’aime me dire que pour une fois, après avoir gâché bon nombre de mes pensées à cause de votre regard, je choisis d’avoir la liberté de décider de ce qui est bon pour moi. Si cela n’est pas conforme à vos attentes je n’en ai rien à faire. Il s’agit de ma vie et elle est précieuse.

J’aimerais souvent pouvoir totalement vous oublier, j’aurais bien moins de problème. Je ne torturerais pas mon esprit à chercher à savoir si je suis ou non conforme à ce que l’on attend de moi.

La prochaine fois que vous croiserez une jeune femme mariée ou non, avec ou sans enfant, en couple ou célibataire, s’il vous plait, arrêtez de la juger, votre parcours n’est peut-être pas le sien et cela ne la rend pas moins douée pour la vie que vous.

Laissons la liberté de choisir du sens de son existence prendre le dessus sur les conventions que la société veut nous imposer. #BEFREE

 

contact.healthyandco@gmail.com

Healthy & co c’est avant tout une histoire de copines qui ont eu envie de prouver que l’on pouvait faire rimer santé et plaisir ! C’est donc un contenu original créé par des contributeurs passionnés qui partagent les même valeurs que nous. L’idée est de vous apporter un vrai plus : vous guider avec de l’information et du partage pour atteindre un mode de vie healthy !

Commentaires

  • Camille
    03/11/2016

    Super ton post ! Je suis tout à fait d’accord avec toi ! J’ai arrêté mes études pour faire d’autres études qui me plaisaient beaucoup plus, ça n’a pas du tout plu à mon père qui m’a bien fait comprendre qu’il n’était pas content de ça et que j’avais intérêt à finir ces études et avoir un diplôme… Il faut arrêter de nous juger pour nos choix, que ce soit professionnel ou personnel, on se mariera et on aura des enfants quand on en aura envie. Il ne faudrait pas qu’il y ait un “âge normal” pour ce genre de choses, on le fait quand on veut.

  • Je ne l’aurais pas mieux dit, bravo ! 32 ans et je me reconnais complètement dans tes lignes. Merci pour cet article empreint de liberté !!

  • Annecy
    05/11/2016

    Bien dit!

    100% d’accord, les mœurs et les conventions sociales ne survivent que du fait que des moutons les suivent guider par la pression des générations passées. A l’heure des changements accélérés, il est aberrant de voir certains aspects de la vie (société, éducation, politico-economique) englué dans des “règles” défraîchies.

    Être soi même ne veux pas dire être celui ou celle que les autres attendent de vous que vous soyez. Être soit même, c’est s’être fidèle dans sa propre évolution d’Etre pensant et acteur.

    #BEFREE

  • Lina145
    16/01/2018

    Magnifique article.
    J’ai 31 ans et c’est les questions qu’on me pose régulièrement. Et apparemment c’est normale de me mettre la pression car ma petite soeur et ma jumelle ont déjà des enfants.
    Personnellement, je rêve plus de liberté et de voyages que de vies de familles mais ca ne rentre pas assez dans la norme donc bonjour les remarques.
    Merci pour cette article qui me montre que je ne suis pas seule et encore moins bizarre de penser comme ça.

  • Lena
    18/01/2018

    Olala, bravo et MERCI pour cet article !! Je suis dans le même cas et j’en ai tellement marre !
    On vivrait tellement mieux sans tout ça, ces avis qu’on ne demande pas, ces préjugés, ces jugements !

  • Marine
    23/01/2018

    J’aimeee ! #BEFREE
    Je retrouve beaucoup dans cet article et ça fait du bien de voir que l’on n’est pas seule à avoir son ces pensées 🙂

  • cottontail
    24/01/2018

    Merci pour cet article je vais avoir 31 ans et je ne me sens pas prête non plus. J’ai enfin retrouver la force de tourner le dos à tous ces commentaires et dictats et de me suivre moi. Mes envies, mes rêves, mon bien être. Merci de ce message de soutien, je le.prends comme ça en tout cas. Je me sens moins seule.

  • Audeey
    24/01/2018

    J’adore ton post! D’ailleurs je te découvre avec cet article! Très juste, juste ce qu’ll Faut! J’ai 32 ans, je suis célibataire, je n’ai pas envie d’acheter un appart ni une maison, je veux juste profiter de chaque instant et découvrir de beaux endroits!

  • Barbara
    25/01/2018

    Je ne crois pas un instant à votre liberté.
    Vous êtes surtout en opposition face « aux autres » non?

  • Flor
    25/01/2018

    J’ai 46 ans et j’ai vécu la même chose, la même pression sociale, les mêmes réflexions, pour la famille j’étais sujet à critiques car je n’étais pas “aux normes”, je n’étais pas dans leurs normes ! celles où il faut suivre le droit chemin, celui de faire des études, signer un cdi, avoir une voiture, une maison, se marier avoir des enfants, un chat un chien… ! Wow quel ennui mortel ! alors oui j’étais le vilain petit canard, jamais les 2 pieds dans le même sabot ! j’avais la bougeotte autant dans le travail que dans les voyages, et j’en suis pleinement heureuse, ça m’a ouvert les yeux, l’esprit et j’ai eu ma merveilleuse fille à 39 ans et je continue le même rythme de vie avec son papa. Si je devais reprendre ma vie à 0 je referai tout absolument pareil ! la vie est si courte, profitons de nos rêves et n’écoutons que soi même, la vérité n’est nulle part ailleurs 😉 je vous souhaite plein de projets, plein de rêves !

  • Math009
    27/01/2018

    Merci mille fois….que c est bon de lire qu’ il existe aussi des personnes qui nous ressemblent…que c est bon de partager ce sentiment de vilain petit canard avec d autres….

  • Miyi
    28/01/2018

    Je ne suis pas tout à fait d accord avec le terme d opposition….je pense qu on est en opposition contre quelque chose quand on agit d une certaine manière pour aller à l encontre de ….pour marquer un désaccord… là je pense juste que les choix opérés ne sont pas une banale rébellion post adolescence mais une réelle envie de manager sa vie librement avec des choix qui ne collent pas forcément aux dictats de la société.

  • La Gomes
    28/01/2018

    Désolé les Girls mais à 30 ans l’heure est grave! Tout les mecs sérieux sont déjà en couple ou ils ont des enfants.
    Toutes nos amies sont déjà casées, du coup on est juste la “Vieille Pote Célib”
    En plus je viens de me péter le pouce 🙁
    J’en peux plus aidez-moi svp

  • mn
    28/01/2018

    “Il ne faudrait pas qu’il y ait un « âge normal » pour ce genre de choses, on le fait quand on veut.”
    et ben non justement !!! justement non, on ne fait pas un enfant quand on veut, comme on veut. !!! vous vous trompez. que vous le vouliez ou non, l’horloge biologique existe. c’est physiologique. pas philosophique !!! non vous n’avez pas le choix ! oui le choix de décider d’avoir un enfant ou pas. oui ok. mais attention pas le choix du moment. non à 40 ans, on ne fait pas un enfant quand on veut comme à 20 ou 30 ans !!! vous rêvez. vos idéaux sont nobles. je les respecte. mais ce sont des utopies. attention. il faut que vous décidiez en connaissance de cause. non, ne croyez pas qu’on puisse avoir un enfant quand on veut. c’est un erreur. et une erreur de jugement qui peut vous coûter…. de ne pas en avoir quand vous croirez pourvoir le faire !!! mais cela sera irréversible et trop tard !! … alors attention. dire : je ne suis pas prête, oui. je n’en veux pas : oui. mais dire je le ferai quand je voudrai. !!! c’est faux !!! attention de ne pas induire en erreur d’autre personne. défendre votre liberté. oui. mais croire que vous êtes libre sur ce point, est encore une fois, une erreur. vous n’êtes pas contre nature. donc quand vous décidez de ne pas en avoir d’enfant ou de repousser le fait d’en avoir. il faut bien savoir de quoi vous parlez, de quoi vous décidez. votre choix peut être irréversible !! c’est faux de croire l’inverse. désolée de casser vos élans de liberté. j’aimerai qu’ils soient vrais aussi. mais je ne peux laisser dire des choses fausses aux conséquences si graves et importantes dans une vie. avoir un enfant, ce n’est uniquement arrêter une contraception et hop ! grosse erreur. oui, nous avons le pouvoir de NE pas en avoir. mais non, nous n’avons pas encore le pouvoir d’en avoir quand on veut. peut-être un jour. avec les avancées médicales. mais ce n’est encore pas le cas. sachez-le. réfléchissez les filles en ayant la réalité des choses. sinon je partage vos opinions.

  • Tony
    31/01/2018

    Fonctionne aussi pour les mecs ! #befree

  • Marie
    19/02/2018

    Magnifique !!! C’est ce que je ressens tous les jours v

  • Ml
    22/02/2018

    Merci MN, je suis tout à fait d’accord avec toi. On peut avoir des idéaux, certes.Mais l’horloge biologique n’attend pas, hélas. .. Je suis bien placée pour le savoir : j”ai rencontré mon mari à 39 ans déjà bien tard pour concevoir… On monte en épingle toutes ces mères qui le deviennent après 40 et même 45 ans , mais c’est très rare et après quelles épreuves…… !!!!L’ Assistance Medicale à la procreation n’à rien de drôle. Ce dont des épreuves très dures pour la femme et son couple. Donc mesdames réfléchissez avant de dire je fais ce que je veux quand je veux. Sur ce plan là seul le corps choisit : pensez-y même si ce n’est pas “fun”. Votre stock d’ovules diminue et à 40 ans il a lui aussi 40 ans…. Et la congélation c”est encore de la science-fiction…..

  • Nat
    22/07/2018

    Ne pensez vous pas que la liberté est dans la tête ? Tu peux bien avoir un boulot stable, une maison, un chien et des gamins et te sentir libre et maîtresse de ton existance ! Le capitaine, la boss cest toi ! La norme enfant boulot dodo n’est pas celle qui enferme le plus. C’est ce que tu en fais ! Peace, love and unity.

  • guyot
    17/12/2018

    c’est juste, nous les filles sommes malheureusement soumises à cette maudite horloge biologique….et certains choix sont irréversibles…
    MAIS: j’ai 65 ans (15 en 68, qui dit mieux?), mon père me battait parce que je ne pensais pas comme lui, ne voulais pas vivre comme lui…on était majeure à 21 ans, me suis mariée à 19 pour fuir la maison, divorcée 6 mois plus tard, avortement à 20, merci Simone,..me suis réellement construite “en opposition” à mon père, mon milieu conventionnel…et leur en suis quasi reconnaissante…
    au lieu de me retrouver à mener une vie toute tracée dans ma ville d’origine, commerçante, mariée et mère de famille, j’ai quitté ma province étriquée, eu un métier passionnant dans la musique, et n’ai une relation stable que depuis 12 ans…
    je n’ai jamais regretté de ne pas avoir cédé à la pression sociale ni ajouté un être de plus sur cette planète surchargée….
    aujourd’hui en retraite, pleinement consciente de ma chance, je vis ailleurs, dans un pays où la consommation effrénée n’a pas lieu d’être, donne des cours de français à tous les mômes de mon bled qui en ont envie, fais du yoga et passe du temps avec mes potes…
    ça n’est pas un exemple que je vous donne les filles, mais juste un témoignage, et je suis complètement d’accord avec Nat, la vraie liberté est dans la tête….
    oui, on peut suivre ses rêves et ses envies….et le regretter…ou pas…
    belle vie à vous toutes!

  • Miloute
    05/05/2019

    Je suis tellement d’accord avec cet article ! Et je ne comprends pas vraiment les “oppositions”… Le message n’est pas de dire “Si j’ai envie d’avoir un enfant à 50 ans, j’aurais un enfant à 50 ans” mais seulement de dire “Je fais ce que je veux de ma vie et ce n’est pas parce que j’ai 30 ans que je dois être mariée, avoir des enfants, une maison…”.
    On est pas dans l’anormalité quand on n’a pas toutes ces choses à 30 ans.
    Quand j’en vois qui ce sont pressés d’avoir des enfants à 20 ans, 25 ans et qui ne font que s’en plaindre… Je me dis qu’il vaut peut être mieux attendre plus longtemps, se sentir prête plutôt que de faire subir ce genre de comportement à ses enfants (certains n’auraient même jamais du en faire quand je vois le carnage…).
    J’ai 28 ans, en couple depuis plus de 6 ans et je subis cette pression également … Pourquoi on ne nous lâche pas la grappe en fait ? Et si je n’en veux jamais des enfants, qu’est ce que ça peut bien foutre au monde ?
    Quand je vois la planète que l’on va laisser à nos enfants, l’avenir qu’on leur offre, je me dis que les plus fous ne sont peut être pas ceux que l’on pense et qu’il faut quand même être un peu fou pour vouloir des enfants dans ce monde là.
    Malgré tout, je suis convaincue qu’avoir des enfants est merveilleux et je suis certaine d’en vouloir mais quand j’en aurais envie. Et si je n’en ai pas envie avant l’échéance, qu’est ce que ça peut bien faire aux gens ? Après tout c’est ma vie et personne n’a le droit de me mettre une quelconque pression à ce sujet.
    Je finirais en vous disant : Les filles, vivez à votre rythme, sans pression, avec envie et passion.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour ne manquer aucun évènement.

d
@GYPSYANDCO

Rejoignez le Gypsy Gang sur Instagram

Logo Gypsy & co

Rejoignez le Gypsy Gang sur Instagram et ne loupez aucun évènement d’Amy Bossi !
@amybossi
@gypsyandco