Je ne pense pas être la seule à avoir observer une vague green, que dis-je, un raz de marée végétal sur nos intérieurs ? Bon, hélas pour moi et ce depuis toujours je n’ai pas particulièrement la main verte. Oui mais moi aussi je la veux cette jungle touch si wild, si green, si fraiche chez moi. Les plantes ne sont d’ailleurs pas seulement des accessoires de décoration mais aussi de superbes boosters de productivité et de grandes purificatrices de l’air !

Je me suis donc dit que je ne devais pas rester sur les quelques échecs végétaux qui ont jalonné mon existence (adieu yucca défraîchi, adieu petite plante verte trop arrosée, adieu cactus desséché). Me voilà partie à la pêche aux infos, bien décidée à m’entourer de belles plantes et ce, avec succès cette fois.

1/ Les bons outils

Eh oui, Paris ne s’est pas fait en un jour et votre jardin intérieur non plus. Pour cela, il faut tout d’abord savoir s’équiper de quelques outils fort utiles pour la sauvegarde et l’épanouissement de vos futurs bébés. Quels sont-ils ?

  • Un petit pulvérisateur bien pratique pour pouvoir rafraîchir bonsaïs et petites plantes.
  • Des ciseaux pour leur faire une petite coupe de printemps et faire des boutures.
  • Des gants de jardin pour garder vos jolies mains propres et intactes lors des rapprochements avec des plantes épineuses.
  • Des pots pour contenir votre jungle urbaine.
  • Des petites cuillères qui peuvent faire office de minipelles pour les petites plantes.
  • Et bien évidemment : vos mains !

2/ Le choix des plantes

Attention, ça se corse un peu. Le choix de vos plantes est capital ! Différents types sont possibles dans un intérieur, voici nos préférées, par catégorie !

  • Les plantes suspendues

Idéales si vous manquez de place, les plantes suspendues sont le grand retour de ces dernières années. On trouve de plus en plus de jolis supports un peu partout et pour des prix accessibles. La version macramé est un must et vous pouvez même la réaliser vous-même. Le tout pour un résultat hyper-décoratif : on valide !

  • Les plantes retombantes

Les plantes qui s’étalent et grandissent hors du pot  peuvent apporter une touche de couleur et un jungle mood parfaits ! Placez-les en haut d’une étagère et laissez-les s’épanouir dans votre intérieur et apporter une belle touche d’originalité : bien plus “wild” que la classique plante en pot.

  • Les grandes plantes architecturales

Reines d’Instagram et sculpturales, ces grandes plantes de type ficus, yucca et autres palmiers sont superbes en grande taille. Leur forme naturelle détonne avec les lignes droites de vos meubles et apportera une touche de couleur. Placez-les dans de jolis paniers ou sacs en lin et elles seront irrésistibles !

3/ Les soins

Voici quelques astuces à retenir pour ne plus maltraiter vos plantes d’intérieur :

  • Leur parler avec AMOUR (si,si, ça marche !).

 

  • Les épousseter régulièrement : on ne laisse plus la poussière s’accumuler sur les plantes, cela empêche le passage de la lumière et du soleil et réduit donc la photosynthèse. Le must : un petit coup de chiffon humide sur chaque feuille (doucement car elles sont fragiles) et votre plante respirera mieux ! Pensez aussi à piquer la terre de temps en temps pour l’aérer.

  • Supprimer les “peaux mortes” : comme nous, les plantes se régénèrent et laissent parfois derrière elles des petites feuilles mortes ou fleurs fanées. Faites-leur régulièrement une petite beauté à l’aide de petits ciseaux ou d’un sécateur (selon la taille de votre plante). Si besoin, pulvérisez un mélange d’eau et de savon noir au brumisateur, sans excès, afin d’agir comme un insecticide naturel !

  • Soigner l’arrosage : vérifiez régulièrement si votre plante a soif en plaçant vos doigts sur la terre, si celle-ci est sèche c’est qu’il faut arroser, de préférence le matin avec une eau à température ambiante. En hiver : un arrosage tous les 15 jours est conseillé, au printemps et en été, toutes les semaines. Attention toutefois, cela va sans doute dépendre de la variété de plante choisie. Veillez aussi à ne pas faire stagner d’eau dans le cache-pot car cela peut faire pourrir les racines. Si votre plante est trop sèche, utilisez un brumisateur, cela éliminera aussi les petits insectes (vérifiez au préalable que votre plante supportera la vaporisation).

  • Régulièrement, rempoter ses plantes : pour s’épanouir, votre plante a besoin d’espace propre et confortable. Comment savoir que votre plante a besoin d’air : observez la terre, si celle-ci devient blanchâtre c’est qu’il est temps de la changer car elle ne dispose plus des nutriments nécessaires à la bonne santé de votre plante. La meilleure période ? Juste avant le printemps ! Pensez aussi à piquer la terre régulièrement pour l’aérer.

  • Placer la plante dans un endroit lumineux : élément indispensable à sa survie ! Préférez les lumières indirectes (les voilages aux fenêtres peuvent aider) et placez vos bébés près des fenêtres pour ne pas perdre trop de son intensité (attention encore une fois car cela peut dépendre de la variété de la plante, n’hésitez pas à demander conseil lors de l’achat). L’astuce à laquelle on ne pense pas : tournez votre plante régulièrement  pour que la lumière abreuve les deux côtés !

Faites confiance à votre instinct !

4/ De l’inspiration urban jungle

Voici nos 10 plus belles inspirations dénichées sur internet !