L’espérance de vie est en constante expansion depuis 150 ans. Nous vivons en effet 7 ans de plus que la génération de nos parents et eux-mêmes vivent en moyenne 7 ans de plus que les leurs.

Dans les laboratoires spécialisés, les généticiens font des recherches sur l’allongement de l’espérance de vie naturelle sur des animaux. Nous savons désormais comment moduler les gènes qui causent le vieillissement et ainsi allonger la longévité. Pour le moment ces expériences n’ont pas été appliquées à l’homme.

Dans le futur, on peut donc imaginer que cela sera aussi possible sur les hommes et que nous aurons peut-être une espérance de vie de 200 ans.

En attendant que la science progresse, que peut-on faire pour vivre une vie heureuse et plus longue ?

On entend dire parfois que tout est une question de génétique. Cependant, les études réalisées sur les jumeaux suggèrent que la composante génétique n’impacte que de 25% l’espérance de vie. Ce qui nous laisse donc une bonne marge de manœuvre pour améliorer nous-même notre espérance de vie.

Évidemment, ne pas fumer (et accessoirement de pas prendre de drogues, ou faire de la moto) peut jouer un rôle majeur dans une vie plus longue. Toutefois, ce ne sont pas les facteurs les plus impactants.

1/ L’alimentation

Garder une taille de guêpe peut ajouter des années à notre vie. Tout dépend en fait de votre corpulence naturelle. Toutefois, si vous êtes en surpoids parce que vous mangez trop cela risque d’impacter votre espérance de vie.

Adopter un régime alimentaire sain et équilibré additionné à de l’activité physique reste le meilleur moyen de rester en forme plus longtemps.

Le jeûne intermittent semble aussi être bénéfique s’il est bien encadré par un spécialiste. Le sucre est aussi à éviter. Il est bon aussi de noter que les végétariens vivent en moyenne plus longtemps que les mangeurs de viande. Une alimentation riche en fibres permet également d’optimiser notre santé afin d’assurer une longévité maximale !

2/ Faire de l’exercice

Le yoga et la méditation nous aide à mieux écouter notre corps.

En fait tous les types d’exercices sont bénéfiques du moment qu’on bouge ! Plus on fait de sport mieux c’est. Le type de workout le plus efficace reste les entrainements courts et intenses (comme le HIIT) : quelques minutes seulement suffisent à vous dépenser un maximum. Dans tous les cas sport + régime alimentaire sain et équilibré vous permettraient de gagner jusqu’à 7 ans de vie, pas mal, non ?

3/ Compléments alimentaires et plantes médicinales

Il semble que les compléments alimentaires puissent également jouer un rôle sur le vieillissement. En effet, la vitamine D, qui protège contre le rhume et la grippe, aurait aussi un rôle à jouer dans la protection contre le cancer et les maladies cardiaques.

Le magnésium est également important pour protéger le système nerveux du vieillissement. Seulement 1 mg par jour pourrait faire la différence.

Surveillez donc vos carences avec votre médecin !

Quant aux plantes médicinales, nous savons déjà que la curcumine, agent anti-inflammatoire puissant et principal ingrédient actif de l’épice indienne curcuma, permettrait aussi de protéger le cerveau et sa longévité.

La rhodiola, herbe chinoise, s’adapte aux besoins de l’organisme et aide à lutter contre le stress et la fatigue chronique.

La bacopa, une autre plante indienne, pourrait stimuler la croissance des nerfs et ainsi améliorer la mémoire et la fonction cérébrale.

Mais le plus important des facteurs, le plus grand secret de la longévité se situe ailleurs. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez acheter et c’est aussi ce qui le rend si précieux. Notre culture individualiste a tendance à oublier ce facteur capital.

Le principal élément déterminant la longévité chez l’homme est : le lien social.

photo-1446160657592-4782fb76fb99

Le plus grand facteur : lien social

En effet, les personnes qui aident les autres vivraient plus longtemps. C’est aussi le cas si vous vivez un mariage heureux ou que vous évoluez au sein d’une communauté très liée, cela peut valoir une décennie !

Prendre soin des autres est la raison pour laquelle nous sommes vivants. Vivre une vie passionnée et engagée est un choix que vous devez faire chaque jour de votre vie.

Oui mais voilà, notre culture et notre éducation nous entrainent souvent dans une autre direction : faire ce que la société attend de nous, être poli, bien élevé, ne pas trop dévoiler nos sentiments, ne jamais faire de vagues et avancer parmi le troupeau. Faire comme tout le monde en somme.

Que dire aussi de l’aspect économique de la vie moderne que nous menons qui nous pousse à être individualistes, à vivre en compétition avec la terre entière. Vivre autrement avec les autres devrait être un choix collectif.

Le lien social est ce qui nous fait nous sentir en vie. Pas surprenant donc que ce soit aussi ce qui puisse nous garder en vie longtemps…