[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

Quand il était question d’écrire sur comment préserver son couple en étant parent, ça a commencé par un silence, une longue interrogation en fait.

C’est vrai, la vie de couple en général est tellement compliquée et fragile, alors avec des enfants au milieu, c’est presque du sursis !

Non sérieusement, l’amour au défi de la vie de famille ce n’est pas  comme une de ces recettes de jus vert aux graines et au gingembre ! Quoique… les ingrédients sont là mais la recette ne peut ni être chronométrée ni être symbolisée par 3 petites étoiles, et si on devait donner un niveau de qualification pour la réaliser je dirais qu’il se situe quelque part entre la totale ignorance et la sagesse éternelle !

Les enfants, c’est la plus belle chose dans une vie, mais dans une vie de couple cela peut vite devenir dangereux, la preuve :

– Les grasses mat’ ? Elles ne dépassent pas 8h et le mieux que l’on puisse faire c’est mettre un réveil à 5h histoire d’avoir des moments intimes et câlins le matin !

– Les sujets de discussions qui vous ont fait craquer l’un pour l’autre ? Ils sont monopolisés par les reports vomis, couches, petits bobos de la journée…

– Les soirées où l’on a envie de chiller en amoureux ? Le train d’enfer du rythme des journées fait qu’après avoir couché tout le p’tit monde on a juste envie de s’écrouler et si on voit 7 minutes 45 de l’épisode 1 saison 4 de Game of Thrones on est content…

– Les mots doux que l’on aime se susurrer dans le creux de l’oreille à n’importe quelle heure de la journée ? Ils ont du mal à trouver leur place entre les « mets tes chaussettes », «non pas à l’envers », « mange ton assiette », « range ta chambre »…

[distance1]

Avec tous ces petits tue-l’amour provenant de nos mini-nous qui, malgré eux, nous apportent bonheur immense et tracas quotidiens peu glamour, comment faire pour entretenir la passion, la ferveur, le sex-appeal, l’amour du début ?

[distance1]

À défaut d’une recette équilibrée, je vous propose un coaching efficace :

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On met des limites : les enfants ne dorment pas avec les parents.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On communique : et on se prend du temps pour ça.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On apprend à se débarrasser de ses p’tits loups le temps d’une soirée, d’un week-end et même d’une semaine de vacances.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On évite de penser qu’être parent est synonyme de on rentre au couvent… et on pimente sa vie sexuelle !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On essaye de ne pas considérer sa moitié comme son 3e..

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On partage des activités en commun, des challenges sportifs par exemple !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »18px » link= » »] On ne se laisse pas aller : on se séduit et on se le dit ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][subtitle type= »2″]Derniers articles[/subtitle][latestblog type= »six » category= »g-articles »][/vc_column][/vc_row]