À l’ère des Tinder, Adopte un mec et autres sites de rencontres rapides et directes, nous nous sommes demandées : « mais au fait, quel serait le nombre de partenaires idéal que je devrais avoir en un an pour être pleinement heureuse ? ». La société dans laquelle nous vivons actuellement aurait plutôt tendance à nous souffler de multiplier les aventures sexuelles : oui, nous sommes libres d’avoir de nombreux partenaires, il est facile de se rencontrer, parfois même juste pour une nuit et c’est ok !

Toutefois une récente étude américaine a un peu bouleversé ce que nous pensions (« plus de rapports, plus de partenaires, plus d’expériences, de variétés et donc plus de bonheur? »). Une étude a donc été réalisée sur plus de 16 000 américains et le constat est clair : le nombre de partenaires sexuels maximisant le bonheur serait UN SEUL !

Un seul partenaire pour maximiser le bonheur !

D’après cette étude, un seul partenaire sexuel sur une période de 365 jours serait donc le nombre idéal pour atteindre le bonheur : un vaudrait donc mieux que deux ou même cinquante !

Si l’on regarde du côté des animaux : la tendance des mâles de la plupart des espèces de mammifères serait à la recherche d’une variété constante de partenaires sexuels et à manifester un plus grand désir sexuel pour de nouveaux partenaires.

Alors qu’en est-il des humains ? Il faut prendre en compte les deux piliers de l’équation : d’un côté notre réflexe de survie et de l’autre notre santé mentale. Bien que nous soyons sans doute biologiquement orienté vers la multiplication de partenaires sexuels, notre bonheur serait quant à lui intimement lié à la construction d’une intimité avec un seul partenaire : se connaître, savoir ce qui fait du bien à l’autre (il faut parfois du temps pour s’ajuster), s’ouvrir pleinement et s’épanouir dans la confiance seraient des clés essentielles pour être heureux !