[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]Aah ! les joies de la famille nombreuse ! Nous voulions connaître les secrets de ces Wonder Women capable de faire 10 choses en même temps et en plus de prendre du temps pour elles.

Nous sommes donc parties à la rencontre de Lina, jeune maman, qui nous a reçues chez elle, en compagnie de ses trois enfants. Petite séance photo organisée pour l’occasion qui n’est pas au goût de tout le monde.

Dans ce cas-là, rien ne vaut l’appât du gain. Des sourires un peu crispés leur permettront d’obtenir leur friandise, l’interview peut commencer.

continuer-à-vivre-avec-des-enfants-lina

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Tu es une jeune maman de 3 enfants, quand as-tu eu ton premier enfant ?

J’ai eu mon premier enfant à l’âge de 25 ans. En couple depuis bientôt 14 ans, le fait d’avoir des enfants était pour moi une évidence. Je me sentais déjà prête depuis mes 16 ans, il a fallu attendre de convaincre le papa ! J’avais envie de trouver cette stabilité, cet équilibre familial dont j’avais besoin.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] As-tu eu peur de voir ta vie changer ?

Non pas du tout. Mais je n’ai d’ailleurs pas changé de vie. Je vais toujours voir mon mari jouer au basket le samedi soir, nous allons régulièrement au restaurant, au cinéma. Nous partons en week-end quand nous le pouvons, ce que nous faisions déjà avant la naissance des trois enfants. Nous emmenons les enfants à chaque fois que cela est possible, sinon nous n’hésitons pas à les laisser aux grands-parents ou à la nounou.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Entre les biberons de l’une, l’école de l’autre et les activités du 3e, quand prends-tu du temps pour toi ?

Il faut bien avouer qu’avoir 3 enfants nécessite une organisation quasi militaire ! Mais je n’hésite pas à confier les enfants à mon mari pour m’octroyer des moments à moi. Après l’accouchement, il est nécessaire de prendre du temps pour soi, pour son bien-être mais aussi pour celui de son couple. Je fais appel à la nounou deux après-midi par semaine pour mes séances coiffeur-shopping-manucure !

Le sport a également été très bénéfique pour moi, pour perdre mes kilos de grossesse, me sentir mieux dans mon corps et me libérer l’esprit. Mais je prends aussi parfois du temps juste pour ne rien faire, et cela fait le plus grand bien !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Et les sorties avec les copines à danser sur le bar ça donne quoi aujourd’hui ?

Bon, les sorties jusqu’à 7h du mat’ deviennent tout de même rares voir inexistantes. En revanche, j’essaie d’organiser des soirées entre copines au moins une fois par mois, c’est très important pour moi. On refait le monde, on ne peut pas s’empêcher de parler de nos enfants bien évidemment, les anecdotes ne manquent pas !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Et ton couple dans tout ça ?

Le bien-être de mon couple est très important. Il est essentiel pour nous de pouvoir nous retrouver, de prendre du temps pour nous, dans le calme ! La naissance du 1er enfant n’a pas été simple à gérer.

Il a fallu trouver ses marques, trouver une organisation. Nous communiquons beaucoup, dès qu’il y a un désaccord, on en parle. Mais attention, la règle d’or : jamais devant les enfants et on ne revient pas sur ce que l’autre a dit ! Lorsque nous discutons nous n’arrêtons pas tout au premier caprice, nous n’hésitons pas à les laisser se calmer tout seul et nous leur expliquons les choses.

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Et sous la couette justement ça se passe comment avec 3 enfants ?

Après la naissance du 1er enfant, cela a été compliqué les premiers mois. J’avais pris du poids et subi une épisiotomie. À ce moment-là, me faire du bien et me prendre en main était devenu nécessaire pour mon couple. Mais ensuite nous avons retrouvé notre complicité et tout est rentré dans l’ordre.

Bon par contre, il faut user et abuser de stratagèmes : profiter d’une sieste ou d’un dessin animé ! Nous n’avons également jamais fait dormir les enfants dans la chambre, le meilleur moyen de renoncer à une vie sexuelle épanouie !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Est-il possible de laisser place à l’improvisation avec 3 enfants ?

Pour une partie de jambe en l’air sur le canap, clairement NON ! Une sortie improvisée, oui quelques fois mais la plupart sont organisées. Ce n’est pas pour cela qu’on en fait moins, on s’y prend à l’avance c’est tout !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] La dernière a quelques mois. Tu comptes t’arrêter là ou tu montes une équipe de basket ?

Cela ne me déplairait pas d’en avoir un autre mais il faut être raisonnable ! Quatre enfants, cela implique de changer de voiture, de maison et cette fois-ci, je ne suis pas sûre de pouvoir convaincre le papa !

[icon name= »fa-angle-double-right » size= »15px » link= » »] Quel conseil donnerais-tu à nos lectrices pour continuer à se faire plaisir avec des enfants ?

DÉ-LÉ-GUER ! En voulant tout assumer toute seule, difficile de prendre du temps pour soi. Il faut faire confiance à son mari, à son entourage, cela a épargné ma vie de femme et d’épouse ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/1″][subtitle type= »2″]Derniers témoignages[/subtitle][latestblog type= »six » category= »true-stories »][/vc_column][/vc_row]