Arrivée d'un bébé comment faire face au baby blues

Du marketing pour vendre des magazines féminins ? Je le pensais avant d’en avoir ressentis les prémices, moi qui attendais pourtant mon bébé depuis ces nombreux mois avec une grande impatience… Après avoir parlé avec de nombreuses jeunes mamans il s’avère qu’il dure entre quelques heures, quelques jours, quelques semaines voir quelques mois. Il arrive généralement sans crier gare à j+3 ou j+4.

Les symptômes du baby blues :

Les effets vous tombent dessus et peuvent être très différents d’une femme à l’autre mais généralement on constate :

  • Une perte d’appétit. 
  • Et/ou des questionnements sur l’amour que l’on porte à notre bébé et sur notre désir réel de le vouloir.
  • Et/ou la sensation de ne pas être à la hauteur. 
  • Et/ou des angoisses inexpliquées qui montent le soir. 

Mes solutions pour faire face au baby blues :

  • Dormir ! Comment ? On demande de l’aide – votre compagnon / compagne, amis, famille, une nounou de nuit ! C’est la clé pour que le baby blues reste passagé et ne se transforme pas en dépression plus profonde ! Si c’est le cas pas de honte il faut en parler tout de suite à un professionnel. 
  • Parler de ce qu’on ressent à son entourage : cela déculpabilise. Je n’ai jamais été autant rassurer que lorsqu’une amie m’a écrit « j+4…. ça va ? J’en ai des souvenirs affreux t inquiète pas dans 2-3 jours c’est fini » Elle qui aime tant son petit garçon et qui est tant maternelle… je n’étais donc pas anormale ! 

Il est important de garder en tête que l’amour porté à son bébé peut ne pas être immédiat. Le lien qui vous unit peut mettre quelques jours à se consolider. Il y a parfois une réelle différence entre l’enfant imaginé au cours des 9 mois de grossesse et la réalité éprouvante (physiquement et moralement) des premières semaines. 

A lire aussi : 8 choses à mettre dans votre valise de maternité auxquelles vous n’aviez peut-être pas pensé !

Rassurez-vous :

  • Vous n’êtes pas seule dans ce cas, ne culpabilisez pas. 
  • La fatigue et les hormones y sont pour beaucoup. 
  • Si vous prenez les choses en main cela va passer aussi vite que cela sera arrivé. 
  • Votre bébé va rapidement devenir votre raison de vivre !