créer son auto-entreprise | Healthy & Co

Créer son auto-entreprise en 2018, en France, est de plus en plus courant et facile. En 10 minutes montre en main, votre auto-entreprise est créée. Vous êtes chef de vous même ! Devenir freelance peut être faisable à tout moment de sa vie. Que vous soyez salariée, au chômage, étudiante ou retraitée. Parfois cela peut être une solution à une période de chômage qui perdure et où les entretiens passés ne donnent rien. Cela peut vous permettre également d’avoir un complément de revenu et sortir un peu de votre quotidien de salariée. Comme pour certains étudiants, cela leur permet de se lancer sereinement dans la vie active et pour les retraités d’y rester.

Mais pour autant, cela ne se fait pas sans avoir conscience des bonnes choses et des difficultés liées à ce régime. Créer son auto-entreprise fait preuve de courage et de détermination, mais le parcours n’est pas pour autant sans embûches.

Voici donc 3 excellentes raisons de créer son auto-entreprise.

Se remettre en question pour se réinventer

Lorsque vous créez votre auto-entreprise, vous croyez en vous et en votre projet en tout premier lieu. Vous avez conscience de ce que vous pouvez apporter aux autres, à vos clients. Vous vous sentez porter par cela et vous souhaitez changer votre façon de voir le monde du travail et de participer à son renouveau. créer son auto-entreprise c’est être seule à mener sa barque, personne ne vous dira quoi faire ni comment. Vous apprendrez au quotidien et vous vous remettrez très souvent en question. Vous envoyez un devis qui sera validé, et automatiquement, la remise en question arrivera avec les questions habituelles : vais-je y arriver ?

Cette remise en question est normale car c’est elle qui vous permettra de vous réinventez quotidiennement. Vous serez obligée de vous adapter à votre client, à revoir votre façon de travailler différemment et à créer chaque jour davantage. Vous réinventer vous fera prendre confiance en vous.

Prendre confiance en soi

Travailler seule de chez soi n’est pas évident. Nouveau rythme de travail, surtout si vous sortez d’études ou que vous êtes au chômage. Si vous êtes salariée, il vous faudra trouver un nouveau rythme pour travailler le soir et le week end de votre canapé. Au quotidien, vous serez confrontée à vos questions et doutes personnels mais cela vous obligera à prendre conscience de votre potentiel, à croire en vous et en vos compétences. Evidemment, un devis non validé ou le manque de nouvelles d’un client, ce n’est pas évident à accepter, la petite baisse de moral sera normale mais elle ne persistera pas. Vous devrez prendre confiance en vous sûrement plus vite que lorsque vous êtes installée confortablement dans votre routine de salariée par exemple. Si votre job vous plait, vous installer en freelance vous permettra de devenir plus créative au quotidien, et être plus inspirée dans votre travail. Prendre confiance en soi est une des choses les plus compliquées à mettre en place, mais si l’on se lance dans l’aventure de l’auto-entreprise, c’est que l’on sait au fond de nous de ce dont nous sommes capables. Il faut juste le faire ressortir.

Se faire plaisir

Lorsqu’on décide de créer son auto-entreprise, cela nous donne l’opportunité de se faire plaisir au quotidien. On peut s’épanouir dans un boulot en CDI bien sûr mais être freelance, c’est mettre en avant ses compétences et les utiliser pour son propre profit. C’est se dépasser pour soi-même et non pour une tierce personne. Dans votre relation avec votre client, vous aurez l’occasion de vous exprimer comme vous le souhaitez et suivre votre instinct. Vous devrez apprendre à gérer votre quotidien, à vous organiser au milieu de votre appartement, et jongler entre le plaisir du travail et votre plaisir personnel. Vous faire plaisir en allant à la piscine par exemple ou en allant rejoindre une amie pour déjeuner ne doit pas vous culpabiliser. Au contraire, faire plaisir à son mental vous permettra d’être créatif, et de vous faire plaisir dans votre activité de freelance.

Créer son auto-entreprise est une belle expérience, si on y croit on se doit d’y aller et de faire fi des remarques décourageantes que vous entendez peut être. C’est aussi une décision qui se réfléchit et on doit prendre conscience que ce n’est pas aisé au quotidien. Le stress est présent, les aléas financiers également. Lorsqu’on se lance dans l’aventure, on pose les choses, on souffle un bon coût et on essaie. On a qu’une vie et si on souhaite tenter l’aventure du freelancing on y va. Si ça ne fonctionne pas, on aura au moins essayer et cette expérience ne pourra que vous servir au quotidien.

Alors qui d’entre vous êtes auto-entrepreneur et qu’en pensez-vous ? Changeriez vous votre décision ?