Il y a quelques temps, j’ai effectué une consultation de naturopathie en ligne. Si je connais les grands principes d’une alimentation saine et de ce qui est nécessaire pour être et rester en bonne santé, j’avais toutefois besoin de conseils avisés  sur certains points.

Pour rappel, le naturopathe intervient avant toute maladie, il a un rôle de conseiller, d’éducateur en quelque sorte afin de nous rendre acteur de notre santé. Il n’est pas médecin. Il peut intervenir pour prévenir et soigner des allergies, aider à perdre du poids, aider à retrouver le sommeil, aider à arrêter le tabac, donner des conseils d’hygiène de vie pour l’ensemble de la famille.

Je consultais donc dans un but d’optimiser mon alimentation et de limiter ma consommation de sucres. Si je ne sucre jamais mes boissons ou les yaourts, j’ai parfois des fringales sucrées en fin d’après midi que je veux combattre. J’ai pensé que cela pouvait concerner certains d’entre vous et que les conseils dispensés par Géraldine Tual vous serviraient également.

Les 10 conseils de naturopathe pour se sentir mieux au quotidien

1/ Faire le plein d’énergie le matin

Elle m’a conseillé de consommer un petit-déjeuner plus gras le matin ou un petit-déjeuner salé ( les bons œufs ceux de la ferme, les œufs bio pour leurs apports en omega 3 , de l’avocat, des purées d’oléagineux (amandes ou noisettes) ou des graines de chia trempées la veille pour réaliser le fameux pudding).

2/ Bien choisir son pain

Consommer du pain de boulanger au levain, du pain complet, ou du pain Essène réalisé à base de graines germées, cuit très doucement et longtemps, formidable pourvoyeur de protéines et minéraux.

3/ Consommer du vrai beurre

Consommer du bon beurre, du vrai de baratte, et  utiliser pourquoi pas  du beurre clarifié ou ghee qui est une tradition indienne pour la cuisson. Le  beurre clarifié vous pouvez le faire seul, en le faisant chauffer doucement (minimum  100 g). Vous ôtez ensuite l’écume blanchâtre et verser le tout dans un bocal. Vous pouvez ainsi le conserver à température ambiante plusieurs mois ! Il est ainsi débarrassé de son lactose, et de ses protéines donc consommable pour les intolérants. Il conserve toutefois ses vitamines et s’utilise aussi pour la cuisson.

4/ Boire de l’eau peu minéralisée

Le corps synthétise mieux les minéraux utilisés par l’alimentation. Il est donc préférable de boire de l’eau du robinet ou de l’eau de source (l’eau utilisable pour les biberons en clair) plutôt qu’une eau très minéralisée qui finira par fatiguer un peu les reins.

5/ S’hydrater régulièrement

Et surtout bien s’hydrater avec de l’eau, des tisanes ou du thé non sucré. En été, pour varier, faites infuser des fruits dans une belle carafe d’eau le matin, en y ajoutant du jus de citron, des feuilles de menthe : ce sera délicieux en dégustation fraiche l’après-midi ! Les variations sont infinies : l’été, les étals regorgent de fruits, légumes et aromates, profitez-en !!

6/ Écouter son corps

Prendre un petit dej oui, mais uniquement si on a faim. S’écouter est capital : si dans l’après-midi, vous ressentez une sensation de faim, il faut manger ! Attention, pas la fringale pour une mauvaise raison qui serait le stress ou l’ennui : nous parlons ici d’une véritable sensation de faim avec la présence de gargouillis dans le ventre, une baisse d’énergie, etc. Dans ce cas, on peut s’octroyer un goûter sain : avec du bon chocolat à 80% minimum ou mieux du cacao cru, un fruit, une poignée d’amandes.

7/ Apprendre à bien respirer

Respirer en pleine conscience, pour se détendre, apaiser une fausse fringale, chasser des idées parasites ou un instant de stress, etc.

8/ Intégrer des légumineuses et des protéines végétales dans les repas

À nous les haricots  rouges, pois chiches, tofu, galettes de légumes à faire soi même, tempeh, etc. Pensez également à utiliser des crèmes et laits végétaux comme le tofu soyeux pour réaliser des smoothies et entremets ( mousse au chocolat par exemple) ou pour remplacer la crème ou les œufs dans des recettes salées.

Pensez aussi à ajouter des graines de lin sur les salades (toujours moulues afin de bénéficier de leurs bienfaits) et de bonnes huiles tout en les faisant varier régulièrement.  Je suis addict au vinaigre balsamique, qu’elle m’a conseillé de réduire sa consommation car il n’est pas très bon pour l’équilibre acido basique du corps.

9/ Manger des fruits hors des repas

Consommer des fruits en dehors des repas permet d’éviter les ballonnements et leur fermentation dans l’estomac. Contentez-vous au déjeuner d’une entrée et d’un plat principal rassasiant et garder votre fruit pour le goûter. Si vous avez besoin d’une note sucrée, croquez UN carré de chocolat noir, ou consommer un fruit mais cuit ou en compote maison sans sucres.

10/ Booster son mental avec un mantra qui nous ressemble

J’ajouterais également un conseil bien-être : trouver son mantra. Sa phrase fétiche, boosteuse d’endorphines.

La mienne : «  lève-toi avec détermination pour te coucher avec satisfaction ».

Et vous, quel est le vôtre ?